Le jour où j’ai décidé de devenir organisée [Révolution inside]

Posté dans Culture, Arts & Voyages, Déco & Co
le 18 janvier 2012

En 2012, je n’ai pris qu’une seule résolution. Devenir OR-GA-NI-SEE ! Parce qu’il faut bien l’avouer, je ne le suis pas vraiment. Je m’en sors sans trop de problèmes, mais avouons-le, j’oublie souvent des petites choses (ou même des gros rendez-vous) ce qui me met parfois dans des situations délicates.
J’ai beau avoir un super agenda en ligne consultable tout le temps, de partout, je ne le consulte jamais. Moi, je suis une fille à post-it. Mon iMac en est recouvert. Il n’y a que comme ça que je n’oublie rien. Mais, outre le fait que c’est peu esthétique et relativement bordélique, mes post-it, je peux pas les trimballer partout et les consulter quand je veux. D’où l’idée lumineuse (si, si), d’acheter un AGENDA. Oui. Le truc que je suis incapable de tenir plus d’une semaine !
Oui mais cette fois JE TIENDRAIS ! Croix de bois, croix de fer, si je mens, tous mes vernis se casseront !

N’est-il pas joli ?

Au détour d’un rayon, je l’ai trouvé, il était rose, il m’appelait (ben quoi ? C’est futile, et alors ?). Je l’ai ouvert, feuilleté, et je l’ai trouvé super joli avec ses petites gravures japonaises. Elles sont douces et m’évoquent le calme et la sérénité. J’ai trouvé son titre « Hiroshige, Famous view of Edo » très poétique. Un agenda, c’est jamais super glamour, mais si noter mes rendez-vous me fait un peu voyager, alors c’est banco ! Quand j’ai vu que cette merveille était éditée par TASCHEN, ça a fini de me convaincre. A -50%, je ne me suis pas posé de questions, et je l’ai pris avec moi.

Regardez comme il est mignon !

Je suis bien décidée à y noter tous mes rendez-vous pros et perso. Pour être encore plus organisée, j’ai commandé à ma copine Twitterienne Céline, du blog Douce Mise En Scène, son superbe kakeibo home made. Pour ne rien oublier du tout, j’y noterai toutes mes dépenses, mes envies, les choses que je dois faire, mais celui là je le garderai bien au chaud chez moi.

Je ne peux que vous le recommander, il à l’air super pratique et trop chou !

Reste plus qu’à savoir si je tiendrais cette seule et unique résolution…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

  • Reply Ode à la lingerie « #RoseChiffon

    […] nez à nez avec “1000 dessous, Histoire de la Lingerie” de Gilles Néret, publié chez mon éditeur préféré : Taschen. J’avais oublié ce gros livre, caché derrière de nombreux romans. Je l’ai […]

    15 février 2012 at 9:39
  • Laisser un mot doux

    Vous aimerez peut-être

    %d blogueurs aiment cette page :