Fête du cinéma 2012 : le bilan

Posté dans Culture, Arts & Voyages
le 29 juin 2012

Cette année et pour la première fois, j’avais décidé de profiter de la fête du cinéma et de l’offre avantageuse dont vous avez sûrement entendu parler : la première place payée plein pot (10,40€ ici) et les suivantes à 2,50€, du 24 au 27 juin. C’est quand même vachement intéressant et nous avons calculé que nous avons pu voir 4 films pour 17,90€, soit même pas le prix de 2 places de ciné! Du coup j’ai eu envie de faire un petit bilan des 4 films, car c’est à peu près le nombre de films que je vois en un an d’habitude!

Premier jour : Blanche-Neige et le Chasseur
Cette version revisitée du célèbre conte de Blanche-Neige (« siiiiffler en travaillannntt ») m’a ma foi agréablement surprise. Exit bien sûr l’univers coloré et chantonnant de Disney, on se retrouve là dans un univers global très froid, presque misérable (faut dire que la reine transforme tout en pourriture, même les mignonnes petites fleurs). Exit aussi l’héroïne cruche et tout juste bon à faire le ménage avec des piafs, Blanche-Neige maintenant c’est une rebelle, elle entend pas se morfondre dans la forêt comme une crétine. Kristen Stewart est plutôt convaincante dans le rôle, j’avais peur qu’elle m’agace mais non, aucun souci de ce côté. Charlize Theron est aussi très bien dans le rôle de la méchante reine, ses costumes sont très beau et son vieillissement plutôt convaincant! Et puis Chris Hemsworth : miam! En somme un bon divertissement, pas le film de l’année évidemment, pas non plus le film que je reverrai mais qui permet de passer un bon moment si on a envie de se faire un ciné et qu’on se retrouve hésitant devant les films proposés!

La vilaine

Deuxième jour : De rouille et d’os
On change complètement de registre avec le film de Jacques Audiard qui était cette année en compétition à Cannes. J’y allais avec quelques appréhensions car j’avais entendu un peu tout et n’importe quoi : trop dur, pas assez d’émotion, il se passe rien, c’est un grand film, Marion Cotillard est chiante…bref un condensé de critiques qui me laissait un poil perplexe. Et du coup, après voir vu le film, j’en suis ressortie tout aussi perplexe. C’est con hein? :D Le film se termine, les lumières se rallument, on se regarde et on se dit « T’as aimé? » « Euh j’sais pas et toi? » « J’sais pas… ». Oui nous sommes de fins critiques ciné… Après réflexion j’ai plutôt aimé, malgré la « violence » de certaines scènes. Mais je ne me suis pas attachée aux personnages, je pense que ça n’était pas vraiment le but mais moi j’aime me plonger dans une histoire et la vivre vraiment. Pour celle-là, je crois que je suis restée un peu trop spectatrice, c’est dommage. Un avis final en demi-teinte donc mais je pense qu’il faut vraiment le voir pour se faire un avis, c’est forcément le genre de film qui ne peut pas du tout faire l’unanimité.

Cannes Troisième jour : Moonrise Kingdom
Et hop, encore un film dans un registre différent que nous avons eu la chance de voir en VO. Je pense que c’est mieux pour ce genre de film à l’univers très prononcé et très particulier où une mauvaise VF aura vite fait de tout ruiner. Une agréable surprise en tout cas, malgré une bande-annonce qui nous avait laissé un peu hésitant. Mais comme les critiques étaient très bonnes, nous nous sommes laissés tenter. C’est un film très décalé, qui se passe en 1965 et dont l’univers est vraiment intéressant et attachant. Mention spéciale aux deux jeunes acteurs qui sont géniaux dans leur rôle. Leur relation est très attachante, ils ont une espèce de flegme mêlé à une naïveté qui fait souvent sourire. J’ai aussi beaucoup aimé voir Bruce Willis dans un rôle à contre-emploi, très agréablement surprise sur ce point! Un film à voir!

Non ce n’est pas Lana Del Rey à gauche

Quatrième et dernier jour : L’âge de glace 4
Ouais on est comme ça nous, on n’a pas peur d’aller voir l’âge de glace le jour de sa sortie et d’affronter les hordes d’enfant qui mangent des pop-corn. On a voulu finir sur une note rigolote et sans prise de tête et c’était ma foi réussi! Même au bout de 4 films, l’âge de glace nous fait toujours rire. Mention spéciale pour la grand-mère de Sid, le personnage vraiment drôle de ce volet. L’histoire n’est pas folichonne mais ça se laisse très bien regarder. Allez-y, vous passerez un bon moment :)

Bilan de ces 4 jours : 4 films et 4 genres vraiment différents! C’est ça aussi qui est bien avec la fête du ciné : nous sommes allés voir des films que nous n’aurions pas vu en temps (et en tarif surtout) normal.

Le point négatif : voir 4 fois les mêmes pubs en 4 jours, ça devient vite chiant :D On connait par cœur la bande-annonce de Bowling et la pub pour la fête du ciné avec l’insupportable gamin (« Toi..moi…dans une salle obscure » TG!)

Petite pensée aussi pour les 2 relous qui sont entrés dans la salle en plein milieu de Moonrise Kingdom, on fait du bruit, se sont assis puis sont repartis bruyamment 5 minutes plus tard, s’apercevant qu’ils s’étaient plantés de salle.

A refaire l’année prochaine!


Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un mot doux

Vous aimerez peut-être

%d blogueurs aiment cette page :