Reprise du sport : bilan du premier mois

Posté dans Beauté
le 30 juillet 2012

Bonjouuuurrr! J’ai bien cru que l’interface WordPress du blog allait me dire « dégage de là! » quand j’ai voulu me connecter, tellement ça faisait looongtemps que j’étais pas venue écrire par ici… Faut dire que l’inspiration n’est pas vraiment au rendez-vous et pourtant, c’est pas comme si je manquais de temps, au contraire. Mais ce n’est pas le sujet, je reviendrai plus tard avec un billet « Comment survivre l’été au boulot quand tout le monde se dore la pilule au soleil ».

Commençons par le commencement : grâce à un bon Groupon qui tombait à point nommé, j’ai décidé de m’inscrire dans une salle de sport près de chez moi. Avec le bon, les 2 mois d’abonnements me sont revenus à 75€. Plutôt honnête si je compare à une autre salle où ça me revenait en gros à 600€ par an + 100€ de frais d’inscription (gloups). Je me suis dit que juillet-août était une bonne période : moins de monde, pas d’engagement au-delà des 2 mois, vacances en septembre pour ma part donc 2 mois pour retrouver un peu de tonus avant d’aller arpenter Barcelone :) Un mois après l’inscription, voici mon bilan.

1) Etat des lieux avant reprise du sport

Si je devais qualifier ma forme physique début juillet j’emploierai le mot « larvaire ». C’est sur, quand on ne pratique aucun sport et qu’on fait un boulot sédentaire, on a vite fait de se ramollir. Et même si j’essayais cet hiver de faire un minimum de marche (15-20 minutes/jour dans le meilleur des cas), j’étais quand même pas au top. J’ai un peu repris la piscine au mois de mai mais j’ai vite arrêté quand sont arrivés les terribles horaires d’été et tous les pénibles qui vont avec. Impossible de nager tranquille, je déteste ça. Du coup je me suis dit que la salle de sport restait la meilleure solution car je suis incapable de faire du sport seule, je n’ai pas assez de volonté. Mon objectif : me bouger, me sentir mieux, être plus tonique.

2) Choisir sa salle de sport

Pour ma part, hors de question d’aller dans une petite salle avec uniquement des appareils où tu te débrouilles seule. J’ai besoin d’un cadre et ça tombe bien puisque la salle où je vais est assez grande et propose de nombreux cours collectifs. Pour moi c’est très bien : une heure de début et une heure de fin, un prof et d’autres gens, l’idéal pour ne pas abandonner le truc au bout de 5 minutes. A côté de ça, je peux aussi utiliser divers appareils en accès libre et j’ai même pu me faire établir un programme (gratos) par un coach. En cas de cours annulé, je n’ai qu’à récupérer mon programme et suivre les instructions.

Avant de choisir votre salle, n’hésitez pas à vous rendre sur place pour voir si l’endroit vous inspire confiance ainsi qu’à chercher des avis sur le net. Souvent, vous pouvez même faire une séance d’essai gratuite. Si la salle ne vous plait pas ou si vous devez encore en voir d’autres, ne vous laissez pas embobiner par un employé un peu trop insistant qui essayera surement de vous vendre un abonnement à prix soit disant réduit. On m’a fait le coup dans une salle, je n’ai vraiment pas aimé la méthode : en 10 minutes, le prix de départ avait baissé de 30€/mois genre « allez je te fais une fleur ». Mais bien sûr. N’oubliez pas que vous êtes client et que vous avez toujours le droit de dire non poliment et de partir.

3) En pratique

Je me suis fixée l’objectif d’aller à la salle de sport 3 fois par semaine pendant 45minutes/1h. J’étale les séances comme suit : lundi, mercredi, vendredi. Ça me permet de me remettre un peu entre chaque cours :D J’arrive à m’y tenir car je vais à des cours qui me plaisent à savoir : abdos fessiers, step et zumba. Les 3 cours sont très bien, ils font bosser et transpirer sans grande douleur (sauf les abdos fessiers mais à force d’y aller, je galère beaucoup moins).

J’ai essayé un cours de « Culture physique » une fois et j’ai marché comme une mamie pendant 2 jours à cause de courbatures aux cuisses. Je crois que ce cours était un poil trop violent pour ma petite personne :) J’ai testé aussi l’aquagym qui est plutôt pas mal mais qui attire une population plutôt vieillissante, c’est moins drôle.

Ah oui tant que j’y pense, petit « warning » : on m’avait pas prévenu que dans les salles de sport, la pudeur ne passe pas la porte des vestiaires collectifs. La première fois que je suis entrée là-dedans, je me suis trouvée faces à 3 ou 4 dames toutes nues et totalement à l’aise, qui se changeaient. Je suis pas vraiment la mère-la-pudeur mais sur le coup ça fait un petit choc. Et puis on se rend vite compte que tout le monde fait pareil et que c’est normal, personne n’est là pour se juger. Du coup on prend le pli et on montre ses seins joyeusement :D

4) Bilan

100% positif ! Je suis tombée dans une bonne salle, avec des coachs sympas dans l’ensemble. J’arrive à me motiver grâce aux cours collectifs et je suis même plutôt contente d’y aller le soir en sortant du boulot. Ça vide la tête et ça fait du bien de bouger, j’aime ressortir de là en ayant le sentiment du devoir accompli :P

Quand je sors du sport, je suis contente

Je sais que début septembre j’aurais pas des cuisses en béton et des abdos tablettes mais je pense que globalement, j’aurais gagné en tonicité. Mon objectif n’était pas de perdre du poids ou des cm de tour de taille/cuisse et comme je ne me pèse pas et je ne mesure pas, hop, pas de pression inutile!

Je pense même qu’arrivée au bout de ces 2 mois, je vais sérieusement songer à renouveler mon abonnement!


Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  • Reply mamanblog

    Je dis : « Bravo » !
    Quand tu veux pour en faire ensemble ;-)

    31 juillet 2012 at 4:27
    • Reply Feflozz

      Mais je cours pas moi :( Vue tes performances en running, je pense que je crèverais au bord de la route au bout de 5 minutes!

      31 juillet 2012 at 10:17

    Laisser un mot doux

    Vous aimerez peut-être

    %d blogueurs aiment cette page :