Les cookies d’amoureux

Posté dans Aux fourneaux !
le 19 février 2013

Depuis des années, j’ai une petite recette qui me suit de partout. Une recette de cookies. Je les appelle les cookies d’amoureux, parce que c’est mon premier-vrai-amoureux qui m’avait donnée (Coucou Patachoooon). Ces cookies, c’était un peu  notre réconfort, notre moment où on se retrouvait dans sa petite cuisine, un peu niaisement et on s’en rendait même pas compte. « J’ai rapporté du distributeur du boulot des barres de chocolat, on fait des cookies ? » « J’ai fait de la pâte à cookies, tu rapportes du chocolat en rentrant du bureau ? » « Tu veux quoi pour le goûter ? Des cookies ? – OH OUIIII », c’était des phrases qui rythmaient souvent nos week-ends ou vacances ensemble.

Depuis, l’amoureux est parti, la recette est restée. J’ai préparé ces cookies pour d’autres amoureux, pour des amis ou ma famille, et à chaque fois, j’ai un petit souvenir ému, mais surtout, le verdict est sans appel : « Putain, c’trop bon ». C’est devenue ma recette fétiche en cas de spleen, de coup dur ou de crise de gourmandise.
A mon tour de partager ce petit plaisir aujourd’hui.

Pour préparer ces cookies d’amoureux, il vous faudra :

  • 180 g de farine
  • 150 g de sucre
  • 125 g de beurre mou
  • 1 oeuf
  • 1 pincée de sel
  • du chocolat (j’utilise du chocolat pâtissier noir, mais mettez ce qu’il vous plait)

cookies d'amoureuxMélanger les ingrédients secs, puis ajouter le beurre mou (pas fondu, ni pommade, mou !) et l’oeuf. Tambouiller avec les mains jusqu’à obtenir une belle boule de pâte, un peu collante. Laisser au frais 10 min.
Pendant ce temps, couper la plaque de chocolat au couteau pour faire de grosses pépites. Vous pouvez utiliser des pépites toutes prêtes trouvées en supermarché, mais c’est moins funky, et moins bon !
Ajouter les pépites de chocolat à la préparation, bien mélanger. Prélever des petites boules de pâte, les aplatir un peu sur la grille. Mettre à cuire 11 min à 160°C (pensez à préchauffer le four). Ils doivent être à peine dorés sur les bords et encore bien mous quand vous les sortirez du four.
Laissez-les de côté quelques minutes (oui, je sais, c’est dur), et déguster encore tièdes avec un bon thé ou chocolat chaud. Vous verrez, ils sont croustillants sur les bords, moelleux au milieu, et quand on les mange encore chaud, le chocolat coule sur les doigts, c’est un vrai délice ! Le petit plus, c’est qu’ils peuvent se conserver facilement quelques jours dans une boite en fer. Mais d’expérience, il ne vivent jamais assez longtemps pour se faire enfermer…

Ca vous a donné envie ou faim ? En vile tentatrice que je suis, je peux aussi pour proposer de faire quelques cookies au chocolat noir et au pralin, au rhum / citron / menthe,  ou au beurre de cacahuète. Promis, votre moral me remerciera (votre petit cul, lui, peut être un peu moins !).

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 Comments

  • Reply Maïa

    Oh Bordel! Oh Bordel!
    Je teste la recette cet aprem!!!!

    20 février 2013 at 9:47
  • Reply LadyMilonguera@Un siphon fon fon...

    Comme ils sont tentants !

    20 février 2013 at 11:27
  • Reply Hélène

    Les cookies d’Amoureux sont dans le four :)

    24 février 2013 at 6:19
  • Reply Winola

    Vilaine, vilaine, vilaine ! Sois mille fois maudite !

    Je n’avais jamais fait de cookies, j’en avais même jamais mangé à cause du chocolat…
    Et puis j’ai décidé d’en faire au chocolat pour mon amour et aux noix diverses pour moi… Aaaaaaaah… c’est trop bon…
    J’en suis à 2 fournées en moins d’une semaine, 3 si on compte que celle qui est au four est double dose !!!

    Pergamina, va cuisiner en enfer !!!!

    Et puis, merci… quand même…

    12 mars 2013 at 2:17
    • Reply RoseChiffon

      Savoir que je suis ton « premier cookie » ca m’émeut teeeeellement <3
      Comme tu dis, c’est trop bon, alors tu ne peux pas me maudire pour ça !

      Love love

      12 mars 2013 at 4:39
  • Reply Petits plaisirs #8 | #RoseChiffon

    […] qui ressortent. Une tablette de chocolat, de l’huile de coude, 5min de pétrissage et hop, de délicieux cookies d’amoureux ! Cette bonnasse de Maïa m’a encore fait jouir en m’envoyant le meilleur chocolat du […]

    25 avril 2013 at 8:38
  • Reply Cookies à la cerise et aux graines de lin | #RoseChiffon

    […] dans un freestyle cookieien qui finalement était excellent. J’ai fait la base de la pâte des cookies d’amoureux, mais j’ai remplacé le chocolat par des cerises et des graines de lin. Voici la recette […]

    8 août 2013 at 11:20
  • Reply Claire

    Si seulement j’avais un œuf… *soupir de frustration…*

    5 novembre 2013 at 7:41
    • Reply Claire

      On peut dire que lorsque j’ai une idée je ne l’ai pas ailleurs comme dirait ma mère, oeufs achetés, verdict ce weekend :-)

      7 novembre 2013 at 12:14
      • Reply RoseChiffon

        J’espère que tu nous en donnera des nouvelles :)

        7 novembre 2013 at 2:29
        • Reply Claire

          Eh bien verdict, une tuerie :-) même si ma ligne ne te dit pas merci!

          10 novembre 2013 at 3:59
  • Reply Mes fondants au chocolat au piment d'Espelette | #RoseChiffon

    […] recettes sucrées qui me suivent depuis des années et des années. Je vous avais déjà proposé ma recette de cookies d’amoureux, mais il fallait absolument que je vous donne ma recette de fondants au chocolat. Je les aime […]

    26 juin 2014 at 7:31
  • Reply Un granola maison aux graines de lin et aux noisettes - #RoseChiffon

    […] Personnellement, je le déguste avec du fromage blanc et plein de fruits frais au petit déjeuner. Mais je pense aussi m’en servir comme base pour rendre encore plus gourmands mes cookies d’amoureux. […]

    7 avril 2015 at 8:40
  • Laisser un mot doux

    Vous aimerez peut-être

    %d blogueurs aiment cette page :