Théinomanie : 4 months clean and sober

Posté dans Théinomanie
le 4 février 2014

Il y a 4 mois, après un tea-time gourmand et une visite dans une boutique de thé, j’ai pris une grande décision : ne plus acheter de thés pendant quelques temps. J’errais dans la petite boutique en multipliant les « han, toi, je te veux » « ouuuuh, je veux gouter celui-là » et « tiens, je gouterais bien cette version » et autres joyeusetés. Puis j’ai eu un déclic, je me suis vue comme une grosse camée, impossible de résister à l’appel de la théine.

giphy
Chez moi, on pourrait facilement ouvrir un salon de thé tellement mon stock est grand et varié. Au bureau ? Même combat ! Si mes calculs sont bons, en cas d’invasion zombie, je pourrais tenir environ 4 ans en autonomie. Oui. Facilement. Ma petite collection doit bien comprendre une centaine thés différents, plus tous les échantillons que je reçois régulièrement par la #TeamTeaAddicts. Ca devenait infernal et je ne savais plus où donner de la tête alors j’ai sonné l’alarme et j’ai décidé, en ce jour tout gris, que je n’achèterais plus de thé jusqu’au 4 février 2014. 4 FEVRIER 2014 ! plus de 4 mois. C’était fou, mais je vous le dis tout de suite, j’ai tenu bon !
clean and sober
Cette expérience m’a permis de faire un point de fou :

  • J’ai fouiné dans mes stocks au bureau comme à la maison et j’ai mis à la poubelle tous les sachets, paquets et boites qui trainaient là depuis des années et dont les thés avaient perdu tous leurs arômes. Je suis la spécialiste du « j’aime tellement ce thé que je veux pas le finiiiiir » et j’oublie le dit thé dans le fond d’une boite.
  • J’ai fait du tri et mis de côté tous les thés que je n’aime pas (et oui !) ou que je ne bois jamais pour les offrir à des gens qui sauraient les apprécier plus que moi
  • J’ai mis en commun mes doublons. C’est comme ça que j’ai découvert avec effroi 3 paquets de genmaicha, 2 de coquelicot gourmand, 2 de thés des poètes et j’en passe
  • Dresser la liste d’une « théothèque idéale » en faisant un petit « colis » pour la maison de mon amoureux. J’ai enfin la liste de mes essentiels et c’est drôle de voir comme finalement on peut se contenter de peu. (Bon, ok, peu, il y a une dizaine de thés dans la liste, mais vu de la d’où je partais…)

Et j’y voyais déjà plus clair ! Tout ça m’a permis de :

  • Redécouvrir des thés oubliés. Et c’est tout aussi excitant que d’en découvrir de nouveaux. On replonge dans des souvenirs, on se souvient pourquoi on l’aimait et on peste en ce disant qu’on aurait jamais dû le laisser de côté !
  • Faire  un point sur mon mode de consommation : j’achète beaucoup de thés sur un coup de tête, juste comme ça, puis je les oublie.
  • Réapprendre mes gouts et mes envies. Je sais ce que je veux, ce qu’il me manque et surtout, ce dont je ne veux plus.
  • Faire de la place dans ma maison et au bureau. Si mes étagères pleines de thés et de boites font sourire tout le monde, ça me donnait parfois des petites angoisses… « Mais putain, comment je peux avoir tout ça ? Et pourquoi ? Et comment tu veux boire tout ça ? Haaa mais ils vont finir par s’abimer ! » Dur !
  • Profiter à nouveau de mes boites à thés hermétiques pour mieux conserver mes petits bébés. Puis ça fait de la déco !
  • Diminuer un tout petit peu mes stocks et terminer certains thés que je ne rachèterais pas.

Et aujourd’hui ? Après ces 4 mois ?

Et bien les amis, j’ai pensé à ce jour assez souvent, mais beaucoup moins que ce que j’aurais pu imaginer. Les premières semaines ont été interminables et je composais des listes à la Prévert pour oublier. J’ai aussi une phase où je notais tous les thés qui me faisaient envie pour les acheter le jour de la délivrance.
La vérité, c’est qu’aujourd’hui, j’ai relevé mon challenge et je compte bien me récompenser. Pas en courant dans ma boutique de thés préférée pour la dévaliser, mais pour m’offrir quelque chose que de beau et de bon. Un vrai thé d’exception, qui me fait envie depuis longtemps… Affaire à suivre !
tumblr_inline_n02s2xoBPf1qjf7qfDésolée pour cet article Confession Intime, mais il fallait que je partage ça ici. Parce que c’était long et compliqué parfois, mais que je suis fière de moi. I DID IT, BITCHES !

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 Comments

  • Reply SuperCretine

    BRAVOOOOOO ♥

    4 février 2014 at 12:03
  • Reply Chocapic

    Pfff… t’es la meilleure quoi <3 GO ACHETER !

    4 février 2014 at 12:17
    • Reply RoseChiffon

      Et bah tu sais quoi ? Je suis allé dans l’antre du mal et j’ai même pas craqué mon slip. J’ai acheté juste ce qui me titillait depuis un moment, un seul paquet, et c’est tout ! Je suis siiiii fière de moi :D

      4 février 2014 at 4:59
      • Reply Chocapic

        Je suis encore plus fière !! :D

        4 février 2014 at 5:09
  • Reply Alexandra

    Tu as mon respect éternel ma petite poulette ;) t’es trop forte j’aurais jamais pu !!! <3

    21 février 2014 at 4:52
    • Reply RoseChiffon

      Tout est une question de volonté ! Mais j’avoue que ça a été vraiment difficile parfois

      24 février 2014 at 9:16
  • Reply Hécate Lomëwen

    Alors ce beau thé à t’offrir, tu as choisi quoi ?
    Connais-tu Lu Shan à Grenoble ? J’ai sa petite soeur à Chambéry, tenue par la femme de Denis (le patron). J’adore cette boutique !
    Je tâche d’acheter moins aussi, c’est dur… Mais je perfectionne aussi mes goûts : je préfère maintenant les thés natures ou les « classiques » (Earl Grey, jasmin, etc). Le souci c’est que je m’ouvre aux thés chinois que j’ai boudé pendant longtemps en grande fan du thé vert japonais (d’ailleurs ils restent mes préférés ^_^).
    A la place d’acheter une cargaison de thés, j’investis dans des accessoires plus « précieux ». Et maintenant que j’ai ma théière pour mes oolong et mes puerh, j’ai plus envie d’acheter… J’ai en gros tout ce qu’il me faut.

    22 avril 2014 at 9:35
    • Reply RoseChiffon

      C’est terrible, mais finalement, je ne me suis rien offert. On est allés chez Theodor dans la ferme intention de m’acheter une boite de Milky et… mon amoureux me l’a finalement offerte :D

      Je connais Lu Shan oui, mais je dois avouer que je n’y ai vraiment jamais mis les pieds. J’ai tenté il y a 6/7 ans et j’ai été affreusement reçue. Personne hautaine et pas souriante, j’ai fui et j’y ai pas remis les pieds… il y a quelques semaines, j’ai repoussé la porte mais sans conviction. Cette boutique m’intimide et je ne sais pas pourquoi. Il faudrait que je re-tente avant de quitter Grenoble ! Merci pour la motivation ;)

      (Et moi aussi le gif m’a beaucoup fait rire, il avait sa place dans cet article je trouve ^^)

      23 avril 2014 at 5:31
      • Reply Hécate Lomëwen

        Je ne connais pas la boutique de Grenoble, mais je comprends cette impression impressionnante (si si, ça veut dire qq chose), la boutique de Chambéry fait aussi très « puriste/initié », c’est vrai qu’elle fait moins « chaleureuse » qu’une boutique Palais des Thés par exemple. Je ne sais pas qui a pu te recevoir du coup. Si tu tombes sur Denis, le patron, il est extrêmement gentil et d’excellents conseils, si tu recherches un thé nature c’est la meilleure boutique que j’ai eu l’occasion de fréquenter en physique. En tout cas à Chambéry Martine (l’épouse de Denis) est très « zen » elle aussi, un vrai moment pour souffler et se poser que d’entrer dans sa boutique, qu’en est-il de celle de Grenoble, je n’en sais rien mais je me dis que ce serait pas mal que j’y mette les pieds à l’occasion, d’autant qu’il y a un salon de thé contigu si j’ai bien tout pigé… (limite on pourrait s’y croiser)
        Le Docteur c’est un sacré personnage. L’image est excellente !

        23 avril 2014 at 10:44
  • Reply Hécate Lomëwen

    PS : bravo pour le gif du Docteur qui m’a beaucoup fait rire ^_^

    22 avril 2014 at 10:29
  • Reply Passion Oolong ! - #RoseChiffon

    […] mois, c’est bien celui-ci ! J’ai du attendre une éternité avant de me le procurer (rappelez-vous de ma longue période de sevrage). Tout le monde me parlait de ce thé extraordinaire et le jour où j’ai enfin pu le goûter, […]

    5 août 2015 at 3:24
  • Laisser un mot doux

    Vous aimerez peut-être

    %d blogueurs aiment cette page :