Browsing Tag:

tricot

Chaussons faciles au tricot

Posté dans Fais-le toi-même
le 1 décembre 2013
Chaussons pour bébé

Hé bah si avec ce titre je me tape pas un référencement naturel de malade, je sais pas ce qu’il faut faire ! A cette accroche révolutionnaire, j’aurais pu ajouter « pour tricoteuse aussi impatiente qu’un chaton devant son bol de croquettes ». Chez moi le tricot ça doit être bien fait mais VITE fait, je suis nulle pour suivre des patrons compliqués et ça doit rester un plaisir. La satisfaction de faire un truc compliqué ne surpasse pas le sentiment frustrant de monter 3 rangs par jour en se perdant dans ses mailles et en cherchant à comprendre comment on est passé de 12 à 15 mailles (bordel !).

Donc, après avoir parcouru des tas de sites avec des chaussons plus compliqués (et moches souvent) les uns que les autres, mon petit compagnon Pergamina est venue à mon secours avec ce patron simple de chez Phildar. Du point mousse, de la laine 6 et pas de complication : parfait. Le seul problème que j’ai rencontré après avoir tricoté le premier chausson fut la taille qui était clairement trop grande pour un nouveau né. Si on suit le patron de Phildar, on se retrouve avec un chausson dont la semelle fait environ 10cm soit la taille de pied d’un bébé de 6 à 9 mois. C’est balot quand on sait que le bébé pour qui je tricote ça (NON C’EST PAS LE MIEN) aura 6 mois en plein été :)

Le tuto : Les chaussons faciles au tricot

Voici donc le patron pour des pieds de mini-bébé (taille 0 à 2 ou 3 mois à peu près) :

Matos : aiguilles droite 6, laine 6 (j’ai pris celle-ci), aiguille à laine et 4 ou 6 petits boutons

  • Monter 28 mailles et tricoter au point mousse sur environ 5 ou 5,5 cm.
  • A cette hauteur, rabattre 5 mailles puis finir le rang. Il vous reste 23 mailles.
  • Tourner le tricot puis rabattre à nouveau 5 mailles et finir le rang. Il vous reste 18 mailles.
  • Tricoter ces mailles sur 12 rangs puis rabattre les mailles souplement (j’insiste, serrez pas comme des malades sinon ça sera difficile de rentrer le pied du bébé, pensez aux parents). Tricotez sur environ 3 cm.
  • Laissez environ 40 cm de fil pour coudre le chausson sur l’endroit du travail (j’insiste aussi, c’est beaucoup plus joli).
  • Cousez 2 ou 3 petits boutons sur le côté, admirez, prenez le chausson en photo et postez le sur Instagram !

Voilà le résultat  (moi comme je suis un peu con, j’ai fait un chausson un peu plus haut que l’autre mais c’était mon premier essai OKAY)

chaussons chaussons2 chaussons-3

(Allez, bisous !)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mitaines express en chutes de laine

Posté dans Fais-le toi-même, Parlons chiffons
le 8 janvier 2013

« Que faire avec des restes de laine ? »Je me pose toujours la question quand je termine un ouvrage. Ca finit souvent en expérimentation de mini-pochettes ou housses pour iPod ou téléphone. Mais là, j’ai eu envie de me tricoter des petites mitaines (pour remplacer mes anciennes mitaines teintes au thé qui commencent à mourir).
Il me restait 2 moitiés de pelotes après avoir tricoté ma grosse couverture en laine pour bébé, et ni une ni deux, boum !
mitaine-à-bouton
Tricoter des mitaines soi-même, c’est tout bête !
Pour le patron, rien de plus simple, j’ai :

  • utilisé deux fils de 3,5 , sur des aiguilles de 6 en montant 24 mailles,
  • tricoté 4 rangs au point mousse,
  • monté la longueur voulue en jersey,
  • fait une petite finition avec une bordure en point mousse (2 rangs et basta),
  • cousu mon rectangle tricoté en laissant un espace pour le pouce,
  • un bouton ajouté plus tard, et voilàààà, une jolie mitaine !
  • En une petite heure, c’est terminé. Idéal pour faire des p’tits cadeaux express, moi j’vous le dit ! (Pardon Cléminette, les tiennes ne sont vraiment pas réussies)

mitaines-tricotées

Elles sont hyper épaisses, moelleuses et assez imposantes. Idéales à porter par dessus les manches d’un pull ou même d’une veste fine. Et puis leur couleur framboise met du peps, pourquoi passer à côté ? (A la lumière du jour, la couleur est plus flashy, comme sur le plaid pour bébé,).
Il me reste autant de laine verte pomme. J’essayerai de me retricoter une paire sur un modèle similaire, mais cette fois, en ne doublant pas le fil pour avoir un résultat plus fin et facile à porter tous les jours (surtout au bureau). J’ajouterai surement quelques torsades pour les rendre un peu plus féminines.
mitaine-faites-mainConquises ? Tentées ? Lancez-vous, y’a vraiment pas plus simple, et pour les débutantes (comme moi, quoi), ça change des éternelles écharpes ou des gros snoods qu’on tricote au kilomètre ^^

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tricoter une couverture à pompons pour bébé

Posté dans Fais-le toi-même, Parlons chiffons
le 10 décembre 2012

Il y a quelques mois, j’ai appris que la famille allait s’agrandir. Après le grand moment de joie qu’à créé cette nouvelle, une question s’est posée à moi : qu’est-ce qu’on offre à un petit ange ? Un premier cadeau pour un nouveau-né, c’est jamais simple. Il faut que ce soit utile, que ça plaise aux parents, qu’ils ne risquent pas de l’avoir en double et… et c’est déjà suffisamment compliqué comme ça !
J’ai donc eu envie de faire chauffer mes aiguilles à tricoter, pour créer quelque chose de totalement unique et fait avec amour. Après moultes hésitations et consultation de 1001 patrons différents, j’ai décidé de tricoter une couverture pour bébé hyper simple, que j’ai imaginé moi-même. Une fois encore, j’ai décidé de tricoter au point mousse (ça va plus vite et j’ai pas besoin d’être hyper concentrée), en alternant des couleurs mixtes : le vert pomme et le framboise. Ben oui, j’étais tellement impatiente que j’ai commencé à tricoter avant de connaitre le sexe de l’enfant.

Comment tricoter une couverture pour bébé ?

Pour réaliser ce plaid nouveau-né, j’ai donc pris 6 pelotes vertes et 6 framboise, j’ai doublé les fils, monté environ 80 mailles, et j’ai tricoté au point mousse avec des aiguilles n°8. J’ai changé de couleur tous les 12 rangs et j’ai continué jusqu’à obtenir la longueur souhaitée. Une fois mon ouvrage terminé, j’ai décidé d’ajouter des petits pompons tout le long de la couverture. C’est ma technique de sioux, pratique pour cacher les changements de couleur pas toujours très réussis ! Je ne sais pas combien d’heures j’ai passé à tricoter : les premiers rangs m’ont semblé très rapides, mais les derniers absolument interminables. Une chose est sure, j’ai mis une fois de plus de l’amour dans chaque maille, dans chaque rangs, dans chaque pompon. Tricoter pour ceux qu’on aime, on a beau dire, c’est vraiment un plaisir immense !

Le choix de la laine

En ce qui concerne le choix de la laine, ça a été très compliqué. J’ai dû résoudre l’équation : (laine pour bébé + praticité pour les parents) – petit budget + (laine facile à tricoter + laine assez épaisse pour tricoter vite). Complexe hein ?
J’ai jeté mon dévolu sur le fil Castel de chez Phildar (coloris Tilleul et Fuschia), composé de 20% de laine et 80% d’acrylique, qui est douce au toucher, ne pique pas et est facile d’entretien.
Comme je vous l’ai dit, je voulais que ça aille vite et que ça soit bien moelleux, alors j’ai doublé mes fils ! Mais si vous êtes courageuses, vous pouvez aussi tricoter ce modèle en doublant le nombre de mailles et en tricotant avec des aiguilles n°4 (bon courage !)
Dire que je suis fan du résultat est un doux euphémisme ! J’adore cette petite couverture pour bébé, et si j’avais un peu plus de courage, j’aurais bien envie de m’en faire une pour moi, bien plus large et bien plus longue évidement !
Et oui, Crumble valide aussi mon petit plaid :’)

Rendez-vous sur Hellocoton !